Chantier participatif – plantation de pommes de terre (8 mai 2019)

 

Nous prolongeons le chantier participatif, qui s’est déroulé dans une belle ambiance collective. Avec une qualité de sol très agréable (sablo-limoneux), et une prairie qui n’a pas été cultivée depuis plus de 10 ans, nous avons fait le choix de planter 2 fois plus de pommes de terre que prévu.

Ce chantier participatif de plantation des pommes de terre a lieu mercredi 8 mai 2019, de 9h à 17h, à La Madeleine, à Saint-Yon (Essonne).

 

Vue la qualité du sol, nous avons fait le choix de doubler la quantité de pommes de terre plantées pour cette première année à Saint-Yon, à la ferme de La Madeleine.
 
Ce 2e chantier participatif (suite du premier) a donc lieu mercredi 8 mai 2019, de 9h à 17h.
 
Même type de programme prévisionnel que mercredi dernier, avec pause déjeuner à midi en auberge espagnole : chacun apporte un petit plat à partager ensemble, prévoyez vos couverts et chaise pliante svp.
 
Pour les passionnés, on continue de préparer le sol dès aujourd’hui samedi 4 mai à partir de 11h, pour gagner du temps sur la journée de chantier participatif de mercredi 🙂 😉
 
Les amapiens d’Amaplace sont naturellement invités. Ce chantier est aussi ouvert à toutes les personnes curieuses de voir comment il est possible de produire autrement, avec une qualité bio.
 
Prévoyez aussi des vêtements en conséquence (chaussures de randonnée ou bottes, pantalon résistant, chapeau en cas de fort soleil, etc.), et des changes en cas de modification météo 😉

Plan d’accès (cliquez dessus pour l’ouvrir en grand format) :

Chantier participatif – plantation de pommes de terre (1er mai 2019)

Le 1er chantier participatif, ouvert aux Amaplaciens et à tous les volontaires désireux d’apprendre et participer, aura lieu le mercredi 1er mai 2019, à Saint-Yon, pour la plantation de pommes de terre de plein champ.

Vous êtes invités à confirmer votre présence sur le formulaire Framadate (libre et gratuit) suivant : https://framadate.org/Lg5fQgEWQlokdErZ

Merci.

Voici le plan d’accès (cliquer sur le plan pour l’agrandir) :

 

Proposition d’organisation de la journée du 1er mai 2019

  • 8h : installation des tables, chaises, verres, boissons, etc. Affichage du plan des jardins et du calendrier de cultures.

 

  • 8h30 : accueil des participants amapiens et autres volontaires. Café, thé, boissons chaudes et froides.
  • 8h45 : explications de l’organisation du jour, constitution des équipes.
  • 9h : début des plantations en lignes, création des buttes (buttoirs à grands manches)
  • 12h : pause-déjeuner. Formule auberge espagnole : chacune et chacun vient avec un plat sucré ou salé, et une boisson à partager.
  • 14h : suite des activités de plantations et de buttage, pour les personnes disponibles.
  • 17h : fin des activités. Rangement et nettoyage du matériel, des outils, des cordeaux et des caisses.

 

  • 17h30 : goûter collectif libre pour celles et ceux qui le souhaitent, en musique pour les musiciens ou chanteurs disponibles avec leurs instruments.
  • 18h / 19h : fin

Accueil des bénévoles

Les volontaires (bénévoles) non-membres d’Amaplace ou non-membres de Fermelt se verront remettre un courrier d’accueil et la charte de Fermelt à signer en début de matinée. Cela permet de renforcer les liens et garantir des conditions d’activité sereines (notamment assurance et règles de fonctionnement).

Les personnes désirant arriver après 9h rejoignent directement un groupe déjà constitué, et seront tuteurées par le groupe.

La participation libre est naturellement possible sur une demi-journée.

Repiqu’ Tomates : journée solidaire, festive et gourmande dimanche 11 mars

[ Journée solidaire / collectif festif ]

Une AMAP c’est une association, un groupement de consom’acteurs, un ensemble de citoyens solidaires, qui adhèrent à des valeurs fortes et soutiennent des paysans dans leurs activités, s’abonnent à des paniers de production et participent avec des aides ponctuelles à la production.

Et si on invitait nos contacts, nos amis, la famille, a une journée de solidarité festive pour soutenir Fermelt ?

Au programme du jour :
– repiquer les plantules de tomates en godets
– partager un repas sympa
– rire, sourire, s’amuser
– repartir avec un cadeau : une variété de tomates à cultiver et parrainer chez soi (balcon, terrasse, jardin, cour, bord de fenêtre, toit…)

Ça sera le dimanche 11 mars.

Nous aurons besoin de 3 choses :

  • une météo sèche (c’est plus pratique et agréable)
  • des sourires, un esprit positif et deux mains habiles
  • des plats préparés par les convives à partager entre nous.

Enfants accompagnés par leurs parents bienvenus 🙂

Ça vous tente ?

Lieu : Breuillet

Vous pouvez confirmer directement en complétant le sondage ici : https://framadate.org/P6x9f2qi33TzgO1K

Plantations du jardin-conservatoire de tomates à Courson

Après quelques très belles journées à Courson, voici une série de photos souvenirs de la plantation du jardin-conservatoire paysan qui est en cours d’aménagement tardif.

 

 

Merci à Laurence d’accueillir les plantations et une grosse partie de l’activité de Fermelt avec autant de générosité et de simplicité à Courson.

Merci aux adorables bénévoles qui viennent soutenir la biodiversité cultivée et l’association de notre collectif agricole : Alison, Aurélie, Lison, John, et tous ceux qui nous soutiennent.

A très bientôt pour les dégustations de paniers gourmands 🙂

Aux tomates citoyens : plantation de notre premier conservatoire paysan en Ile de France

Vous avez été nombreuses et nombreux à venir nous voir sur les foires aux plantes et les ventes privées du printemps 2017.

Merci à vous pour votre enthousiasme, votre soutien, vos présences, vos encouragements, et vos idées merveilleuses.

Nous voici presqu’en début d’été, et c’est la période la plus forte dans les jardins comme dans les champs. Pour nous (Mélanie, Joffrey, Mike) c’est notre première année de vie du collectif agricole. Et nous allons bientôt terminer de planter les dizaines de variétés conservatoire de tomates et courges.

Planter sur des micro-parcelles urbaines dispersées à 50km aux alentours un peu partout en Essonne, avec toute la logistique que cela implique, c’est un exercice délicat, surtout pour une première année de rodage du collectif.

Techniquement c’est certainement viable, humainement pour l’instant c’est consommateur de ressources-temps et énergie que nous n’avons pas.

 

Nous avons donc fait appel à nos réseaux pour savoir si quelqu’un pouvait disposer d’une surface suffisamment importante. C’est Laurence (et son mari) qui ont répondu positivement, et vont nous prêter un petit champ avec irrigation, en zone péri-urbaine, afin de planter en pleine terre les centaines de pieds de tomates paysannes conservatoires restantes.

Avec près de 200 variétés de tomates pour cette première année, il y en a pour toutes les papilles et tous les yeux 🙂

Comme nous sommes déjà bien avancés dans ce début d’été, ces plantations se feront avec toutes les énergies bénévoles disponibles : nos proches, nos amis, les familles, et aussi avec les jardiniers amateurs autour de nous, les passionnés de biodiversité, les agroécologistes éclairés, et les permaculteurs locaux.

 

Nous vous tiendrons très bientôt informés du lieu et des dates de rendez-vous collectifs et festifs pour ces plantations hors normes.