Fête des plantes de Sainte Geneviève des Bois (Essonne)

Fermelt est présent sur la fête des plantes de Siante Geneviève des Bois (Essonne) les 21 et 22 avril 2018. Au programme : une large palette de biodiversité comestible et gourmande.

Rendez-vous sur les espaces verts autour du Donjon (à proximité de l’enseigne Carrefour, pour les visiteurs qui ont besoin d’un point de repère).

Nous y serons présents avec un échantillon de notre production paysanne et quelques belles variétés originales dans les jardins comme dans les assiettes. Nous aurons notamment quelques pieds d’agastache dorée, une très belle plante comestible (feuilles) au goût à la fois anisé et persillé.

Amis jardiniers  épicuriens : vous êtes toutes et tous bienvenus.

Vous êtes invités à consulter l’extrait de notre catalogue Fermelt dédié à la merveilleuse biodiversité comestible de la fête des plantes 2018.

[ repiqu’ légumes / Neo-paysans / 2e série ]

La 2e journée repiqu’legumes a lieu lundi 2 avril (jour férié), à Breuillet (91).
Nous allons repiquer des tomates, et les autres légumes qui auront besoin à ce moment là (ciboulette, courgette, choux, salades…).

Repas sorti du panier, en mode auberge espagnole, où chacun vient avec quelque chose à partager.

Invitations pour les curieux, les jardiniers, les épicuriens, les militants, les gourmands…
celles et ceux qui le souhaitent pourront repartir avec une variété parrainée, ou bien les obtenir plus tard au moment de la plantation.

Adresse disponible pour les participants confirmés.

Venez avec des amis si vous voulez. Et prévenez-nous pour savoir qui vient svp.

Confirmation par email : biodiversite-cultivee (At) Fermelt (point) com

Fermelt : la passion des jardiniers

Le printemps s’annonce déjà pour les jardiniers.

Nous serons cette année encore au rendez-vous sur les foires aux plantes et fêtes des jardins, avec de jeunes plants de tomates (350 variétés), aubergines, courges et potirons, choux, salades, concombres, courgettes :

  • Sainte Geneviève des Bois les 21 et 22 avril, autour du splendide Donjon
  • Soisy sur Seine, les 5 et 6 mai, dans le merveilleux parc du Grand Veneur

Fermelt vous propose des jeunes pousses pour des salades gourmandes

En veille permanente, nous avons poursuivi dans le courant de l’hiver de nouvelles cultures, qui répondent à des besoins de qualité nutritionnelle et de diversification : des jeunes pousses !

A partir de mars vous pourrez commander vos terrines d’alfalfa, tournesol, et moutarde jaune, pour constituer des salades gastronomiques ultra-fraîches directement à la maison.

Ces terrines se conservent à température ambiante entre 5 et 10 jours, ce qui vous permettra d’épater vos tablées en familles et entre amis comme dans les grands restaurants.

Bientôt une AMAP avec Fermelt

Notre phase de test collectif nous confirme dans notre choix : nous poursuivons l’aventure, et nous allons augmenter les productions pour se concentrer sur la parcelle de Courson.

Dès avril, nous allons proposer des paniers de fruits et légumes, libres dans un premier temps en vente à la ferme, et ensuite sur abonnement en format AMAP dès que celle-ci sera constituée.

Nous prévoyons parmi les cultures de printemps :
– feuilles de salades vertes, rouges, et blanches striées de brun en sacs prêts à l’emploi,
– radis-botte roses
– prochainement courgettes, concombres,
– piments, tomates,
– aromatiques…

Nous vous invitons d’ores et déjà à vous pré-inscrire à cette future AMAP, celles et ceux qui souhaitent en coordonner l’activité peuvent également se manifester dans le formulaire d’inscription de la future AMAP associée à Fermelt.

Repiqu’ Tomates : journée solidaire, festive et gourmande dimanche 11 mars

[ Journée solidaire / collectif festif ]

Une AMAP c’est une association, un groupement de consom’acteurs, un ensemble de citoyens solidaires, qui adhèrent à des valeurs fortes et soutiennent des paysans dans leurs activités, s’abonnent à des paniers de production et participent avec des aides ponctuelles à la production.

Et si on invitait nos contacts, nos amis, la famille, a une journée de solidarité festive pour soutenir Fermelt ?

Au programme du jour :
– repiquer les plantules de tomates en godets
– partager un repas sympa
– rire, sourire, s’amuser
– repartir avec un cadeau : une variété de tomates à cultiver et parrainer chez soi (balcon, terrasse, jardin, cour, bord de fenêtre, toit…)

Ça sera le dimanche 11 mars.

Nous aurons besoin de 3 choses :

  • une météo sèche (c’est plus pratique et agréable)
  • des sourires, un esprit positif et deux mains habiles
  • des plats préparés par les convives à partager entre nous.

Enfants accompagnés par leurs parents bienvenus 🙂

Ça vous tente ?

Lieu : Breuillet

Vous pouvez confirmer directement en complétant le sondage ici : https://framadate.org/P6x9f2qi33TzgO1K

Des nouvelles de Fermelt

L’été s’est déroulé avec un beau succès des tomates auprès des restaurateurs parisiens, avec ses lots de surprises bonnes et moins bonnes en terme de météo.

Il nous a été demandé de livrer 40 kg de tomates par restaurant. Nous avons eu quelques très belles caisses de tomates, appréciées des restaurants parisiens avec lesquels nous travaillons. Nous donnons désormais rendez-vous aux tomates diversifiées de Fermelt dès le mois de juin 2018.

Depuis septembre, nous avons démarré des planches de jeunes pousses en qualité bio (bien que nous ne soyons pas encore labelisés « bio »). Les premiers rendez-vous auprès des restaurateurs sont positifs. Certains établissements nous demandent de leur fournir plus de choix, notamment en vue de la période de fêtes de fin d’année. Nous avons donc démarré l’élargissement de notre production de jeunes pousses plus tôt que prévu.

Ceci dit, vu le temps de production et avec un planning non extensible, nous allons expérimenter les jeunes pousses de plein sol, et poursuivre début 2018 les jeunes pousses sous abri.

Quand un gros épicier comme Carref*ur nous dit entrer dans l’illégalité…

22Salut,

Une fois n’est pas coutume, je vais tenir ici ma petite chronique du positif ordinaire.

Cette semaine c’est officiellement la semaine des semences paysannes. Et Carref*ur lance sa campagne « marché interdit ».

Ok : c’est super de parler de biodiversité comestible.

C’est quand même beaucoup de bruit, pour pas grand chose, sinon :
1. élever un tout petit peu le niveau de conscience des citoyens,
2. favoriser un peu plus de biodiversité comestible (8 variétés qui jusque là n’étaient pas commercialisées dans cette enseigne),
3. rémunérer (enfin !) les producteurs à un juste prix (voire à un tarif équitable ?)
4. financer la biodiversité (Carrouf veut aider à monter une maison des semences paysannes ? On croit rêver ! Ils l’ont écrit sur leur site web…)
5. faire une grosse campagne de marketing façon « on est des vilains pirates chez Carrouf, on entre dans le commerce illégal ».
6. soutenir la biodiversité et le droit de reproduire, diffuser et vendre les semences paysannes, sans logique de domination, de brevets, ou d’agrobusiness.

Ca sent un peu le greenwashing …  

Et accessoirement : à mon humble avis c’est un simple test commercial pour cette enseigne : ça se passe sur à peine 40 de leurs magasins, pour plus de 5.600 magasins en France.

Au passage la grande distrib, en général, depuis 40 ans :
– détruit nombre de « petits » paysans et leurs familles,
– pousse des agriculteurs à mettre la clé sous la porte à cause de prix pas du tout équitables et trop bas (parfois certains exploitants agricoles sont pris au piège des politiques tarifaires internationales et se suicident),
– menace les producteurs quand les prix sont trop élevés.

Tout ça pour faire croire aux consommateurs que les prix bas et toujours plus bas c’est devenu une norme, et que donc payer un kilo de tomates à 99 centimes c’est un prix normal…  

Allez, on applaudit l’effort de cette épicerie ? :

C’est pas pour soulever un débat, et quand même : comme à l’école je vais dire « peut mieux faire »…  

 

Bisous.

Mike

sources des photos : sites web officiels + comptes Twitter publics

Plantations du jardin-conservatoire de tomates à Courson

Après quelques très belles journées à Courson, voici une série de photos souvenirs de la plantation du jardin-conservatoire paysan qui est en cours d’aménagement tardif.

 

 

Merci à Laurence d’accueillir les plantations et une grosse partie de l’activité de Fermelt avec autant de générosité et de simplicité à Courson.

Merci aux adorables bénévoles qui viennent soutenir la biodiversité cultivée et l’association de notre collectif agricole : Alison, Aurélie, Lison, John, et tous ceux qui nous soutiennent.

A très bientôt pour les dégustations de paniers gourmands 🙂